Pour Sol Semilla un superaliment c’est aussi un produit dont la culture, le mode de transformation, le transport, la commercialisation respectent des critères environnementaux, sociaux, culturels. En amont comme en aval, en tant qu’intervenants et acteurs de ce secteur, nous nous employons à opter pour les meilleurs choix possibles au fur et à mesure de notre développement.

Notre notion du superaliment dépasse ainsi grandement une préoccupation purement hygiéniste de « vie saine » et nous oriente vers une alimentation mondiale et des échanges économiques plus justes.

Dans cette perspective, les accords établis entre notre société française et des entreprises situées dans les Andes ou au bord du Pacifique, peuvent être vus (d’en haut) comme un début de réponse adressée aux personnes désireuses de vivre dans un monde mieux adapté à l’épanouissement de l’humanité, des individus qui la composent, des végétaux, des animaux et des autres éléments qui l’environnent.